Un accident est vite arrivé, souvent avec des conséquences ou des discussions ultérieures...

Vous avez provoqué un accident ? Dans ce cas, votre assurance auto RC (obligatoire) interviendra pour les dommages que vous avez occasionnés à autrui.

Mais si vous êtes victime d’un accident ?

Alors le responsable de l’accident devra vous indemniser pour les dommages (corporels) subis. Mais malheureusement, cela ne se déroule par toujours aussi facilement dans la pratique :

  • Quid si la personne responsable conteste sa responsabilité ? Ou ne peut pas vous dédommager ?

  • Et si vous n'êtes pas d'accord avec le calcul de vos dommages corporels par l'expert médical ou avec le calcul des frais de réparation par le garagiste ?

  • Ou si l'assureur de la partie adverse n'est pas d'accord avec le dédommagement réclamé ?

Dans ce cas, vous pouvez compter sur votre protection juridique pour défendre vos intérêts et obtenir un dédommagement correct.

Une assurance protection juridique mobilité protège vos intérêts et ceux de votre famille dans la circulation et peut vous aider dans les cas suivants :

  • Pour faire valoir vos droits (ex. pour obtenir une indemnisation pour des dommages que vous avez subis par la faute d'autrui).

  • Pour défendre vos droits (ex. si vous avez commis une infraction au code de la route et devez comparaître devant le tribunal de police)

  • Pour vous assister en cas de litige administratif (ex. une interdiction de conduire, le retrait de votre permis de conduire, la taxe de circulation)

  • Pour vous assister en cas de litige contractuel (ex. conflit avec votre garagiste, un vendeur, le car-wash)

  • Pour vous aider lorsque vous contestez un rapport d’expertise

Pour que vous puissiez prendre la route en toute tranquillité d’esprit

Que ne couvre pas l'assurance protection juridique mobilité ?

  • Les dommages causés à votre véhicule ou vos dommages corporels *

  • Les dommages du véhicule ou les dommages corporels de la partie adverse

  • L’assistance en cas de panne (assurance assistance en cas de panne)

  • Les dommages résultant d'événements qui ont eu lieu avant le début du contrat ou les dommages que vous avez causés intentionnellement

  • L'amende si vous êtes déclaré responsable


*Ce n'est que lorsque vous êtes victime d'un accident et que la partie adverse ne peut pas vous dédommager malgré le jugement qui l'y oblige qu’ARAG intervient pour les dommages matériels et/ou corporels que vous avez subis du fait de l'accident.



Vous souhaitez obtenir plus amples informations à ce sujet ou souhaitez une simulation ? Contactez-nous !

Fds Assurances

📞 068/33.75.00

📨 info@fds-assurances.be

www.fds-assurances.be



Brochure_ARAG
.pdf
Download PDF • 1.43MB


Source : ARAG.be