Rentrée des classes: votre enfant est-il bien assuré?

Pour qu’il soit bien assuré tout au long de sa scolarité, devez-vous souscrire l’une ou l’autre assurance supplémentaire pour votre enfant?

1. À L’ÉCOLE

Les écoles ont l’obligation de souscrire une RC scolaire afin de couvrir les enseignants, la direction, le personnel ainsi que tous les élèves de l’établissement. La plupart des établissements scolaires souscrivent en plus une assurance accident. Elle intervient et couvre les dommages corporels et matériels survenus dans l’enceinte de l’école et lors de déplacements à l’extérieur ou sur le chemin de l’école.


En cas de voyage scolaire à l’étranger, les écoles prennent généralement la précaution de souscrire une assurance voyage qui pourra prendre en charge un éventuel rapatriement, les frais médicaux à l’étranger, etc.

En tant que parent, il est recommandé de souscrire une RC familiale (si ce n’est pas déjà fait) car en cas d’accident grave vis-à-vis de tiers, ce sera le meilleur remède pour supporter des charges financières d’indemnisation lourdes. "Prenons un exemple simple: en jouant, votre enfant pousse un de ses camarades dans les escaliers et celui-ci se casse une jambe. S’il peut être avéré que votre enfant est à l’origine de l’accident, l’école peut exiger que ce soit votre assurance qui intervienne pour couvrir les frais médicaux."


2. EN PENSION

Si un enfant loge en dehors de la résidence de ses parents pour le besoin de ses études, il reste couvert par la RC familiale.


3. EN KOT

Tout jeune qui habite en kot a besoin d’une assurance pour couvrir sa responsabilité locative. Avant d’en souscrire une, vérifiez les conditions générales de votre propre contrat incendie. La plupart de ces contrats contiennent une couverture supplémentaire "kot étudiant" et, selon les cas, ils couvrent même le contenu du kot. Cette couverture s’étend en principe aussi aux kots à l’étranger (voir point suivant), pour autant que l’Erasmus se déroule dans un pays de l’Union européenne.


4. EN ERASMUS

Quand un enfant part étudier à l’étranger pour quelques mois, il faut dans un premier temps avertir la mutualité. "Il y a lieu de compléter certains formulaires pour que l’assurance maladie reste en ordre durant cette période", précise Assuralia.


Par ailleurs, quand votre enfant quitte le territoire, mieux vaut avoir une RC familiale qui vous aidera à vous défendre et à indemniser les tiers lésés au cas où il provoque des dommages.

S’il se blesse, une assurance hospitalisation sera un excellent complément à la couverture de la mutualité. Mais en cas d’accident grave, vous préférerez sans doute qu’il soit rapatrié. Souscrire une assurance assistance voyage n’est alors pas un luxe superflu.


Les assureurs spécialisés dans ces produits proposent des formules spécifiquement réservées aux étudiants.


Enfin, l’assurance collective accidents souscrite par la plupart des universités et écoles supérieures belges au profit de leurs étudiants couvre également les accidents sur le campus de l’université étrangère. Mais pour en être sûr, je vous recommande de vérifier le contenu exact de cette couverture.


Pour plus d'infos, contactez-nous !


Fds Assurances

📞 068/33.75.00

📨 info@fds-assurances.be

www.fds-assurances.be


Source : https://www.lecho.be