top of page

Prêter ou emprunter une voiture : que faut-il savoir en matière d'assurance ?

Il vous arrive peut-être régulièrement de prêter votre voiture à des amis ou à des membres de votre famille ou d'utiliser le véhicule de votre meilleur ami ou de votre voisin. Mais que se passe-t-il en cas d'accident ? Êtes-vous assuré ? Qui indemnise les dommages ? Votre bonus-malus augmente-t-il si un ami provoque un accident avec votre auto ?

Puis-je prêter ma voiture à un ami ou à une connaissance sans aucune formalité ?

Vous pouvez prêter votre voiture à vos amis, à vos enfants ou à des membres de votre famille : votre assurance RC auto continue à intervenir. Si votre fils ou votre fille utilise régulièrement votre voiture, vous devez néanmoins le signaler à votre assureur. Votre enfant sera alors repris dans votre police d'assurance comme conducteur habituel ou occasionnel. Dans le cas où vous omettez de prévenir votre assureur, si votre enfant provoque un accident au volant de votre voiture, l'assureur est en droit de vous réclamer le remboursement intégral des indemnités versées aux victimes. Et ce montant peut très vite devenir conséquent, surtout en cas de lésions corporelles !


Si vous disposez d’une voiture de société, il est recommandé de consulter la convention d'utilisation (la car policy) afin d’identifier qui peut la conduire. Il s'agira le plus souvent de votre conjoint et/ou de vos enfants mais chaque employeur peut décider lui-même des conditions d'utilisation. Avant de prêter votre voiture, vérifiez donc si vous en avez le droit. Dans le cas contraire, vous risquez d'enfreindre les conditions de votre contrat de travail et vous pourriez perdre votre emploi. De plus, l'assureur indemnisera les victimes mais il est possible que vous deviez prendre en charge vous-même les dégâts occasionnés au véhicule.

Que se passe-t-il si quelqu'un d'autre provoque un accident avec ma voiture ?

Si vous prêtez votre voiture à quelqu'un et cette personne provoque un accident, votre assurance RC auto indemnisera les dommages causés à l'autre partie. Si vous avez contracté une assurance omnium, celle-ci couvrira les dégâts à votre propre véhicule. Attention cependant aux possibles restrictions de votre assurance omnium. Un exemple : vous prêtez votre voiture à votre voisin de 18 ans et il a un accident. Votre omnium interviendra mais exigera un doublement de franchise car il s’agit d’un jeune conducteur. De plus, votre bonus-malus augmentera en cas d'accident en tort, même si vous n'étiez pas au volant.

Puis-je conduire la voiture de quelqu'un d'autre sans aucune formalité ?

Si vous avez un permis de conduire valable, vous avez tout à fait le droit de conduire la voiture d'un tiers, moyennant l'accord du propriétaire du véhicule, bien sûr ! Avant de prendre le volant, vérifiez néanmoins si la carte internationale d'assurance automobile (anciennement carte verte) est toujours valable.

Que se passe-t-il si je provoque un accident en conduisant la voiture de quelqu'un d'autre ?

Si vous provoquez un accident au volant de la voiture d'un tiers, c'est l'assurance RC auto du propriétaire du véhicule qui indemnisera les dommages occasionnés à l'autre partie. Si le propriétaire possède une assurance omnium, celle-ci couvrira également les dégâts causés à sa propre voiture. S’il n’a pas d’assurance omnium, c'est vous qui devrez l'indemniser.

Si vous conduisez pour quelqu’un en tant que BOB, dans la plupart des contrats, l'assurance RC Auto du propriétaire du véhicule couvre aussi les dégâts subis par sa voiture en cas d’accident.


Vous souhaitez obtenir plus amples informations à ce sujet ? Contactez-nous !


Fds Assurances 📞 068/33.75.00 📨 info@fds-assurances.be www.fds-assurances.be

Source : pv.be

Комментарии


bottom of page