top of page

Pourquoi souscrire une assurance décès ?

Comme la plupart des Belges, vous avez probablement déjà le réflexe d’assurer votre maison et votre voiture. Mais qu'en est-il de votre famille ? Si vous ou votre conjoint veniez à décéder, les conséquences financières pourraient pourtant rapidement devenir difficiles à gérer. Découvrez comment et pourquoi protéger vos proches avec l’assurance décès.​​​​


Des conséquences financières à ne pas négliger

C’est vrai, le décès ne fait pas partie des sujets dont on discute à table en famille après une journée de travail. Après tout, pourquoi envisager le pire ? Vous vous concentrez sur le moment présent et profitez des instants privilégiés avec vos proches. Pourtant, vous savez également qu’un accident ou une maladie sont si vite arrivés. Au-delà de la douleur émotionnelle que représente un deuil, faire face aux dépenses quotidiennes avec un seul salaire peut engendrer des soucis financiers pour votre famille. Seul, votre partenaire pourrait-il encore payer/rembourser : 

  • Votre loyer ou emprunt hypothécaire ? ​

  • Les études de vos enfants ? 

  • Les activités extrascolaires de vos enfants ? 

  • Etc.

La solution ? L’assurance décès à capital constant

Prenons l'exemple de Pierre et Sophie. Tous les deux âgés de 43 ans, ils sont parents de deux ados et disposent de revenus moyens. Mais que se passerait-t-il si Pierre venait à décéder et que Sophie se retrouvait soudainement avec un seul salaire ? 

Lors de la signature de leur crédit hypothécaire, Pierre et Sophie ont opté pour une assurance solde restant dû avec une couverture de 100 %. En cas de décès de l'un des deux partenaires, le conjoint survivant ne devra donc plus se soucier du remboursement du prêt hypothécaire.

Cependant, seule, Sophie pourrait difficilement faire face aux dépenses quotidiennes : vêtements, frais médicaux et frais scolaires des enfants… sans parler de leurs futures études ! Même avec l’assurance solde restant dû, sa situation financière resterait incertaine. Bref, subvenir aux besoins de sa famille avec un seul salaire ne serait pas évident.



En souscrivant une assurance décès complémentaire, Pierre contribue à maintenir le train de vie de sa compagne et de leurs enfants s’il venait à décéder prématurément.

Les avantages de l’assurance décès à capital constant


  • Un moyen simple de protéger ceux qui vous sont chers.

  • Une solution abordable qui assure la tranquillité d’esprit de vos proches* : une assurance décès peut dans certains cas, sur base annuelle, coûter moins cher qu'une assurance omnium.

  • En tant que preneur et assuré du contrat, vous choisissez le montant assuré, la durée et le(s) bénéficiaire(s)​

  • Un solide capital pour vos proches en cas de décès prématuré.


*En fonction de votre état de santé, déterminé lors du processus d’acceptation médicale, une surprime​ peut être appliquée, voire un refus d’assurance (dans de rares cas).


Une solution intéressante également en cas de donation

Une assurance décès peut aussi s'avérer intéressante pour les familles disposant déjà d'une épargne.

Comme Jean et Denise, par exemple, mariés depuis 34 ans et parents de deux grands enfants. Ils ont terminé de rembourser leur prêt hypothécaire (en Wallonie) et disposent d’une épargne suffisante. Ils souhaitent donc à présent donner un petit coup de pouce à leurs deux fils. L'aîné a d’ailleurs pour projet d’acquérir sa première maison ! 

Jean et Denise souhaitent verser 250.000 euros à chacun de leurs fils et optent pour une donation sans enregistrement afin d’éviter de payer des droits de donation élevés

Mais ce que Jean et Denise oublient, c'est que leurs deux fils devront tout de même payer des droits de succession si l’un d’eux décède dans les 5 ans suivant la donation. Pour la Région wallonne, ce délai est en effet passé de 3 à 5 ans. Pour la Région de Bruxelles-Capitale et la Région flamande, cette période reste en revanche fixée à 3 ans. 

En souscrivant une assurance décès, le contrat libérera un capital décès qui permettra à leurs fils de payer les droits de succession sur la donation si Jean ou Denise décède durant cette période.

Quel montant assurer ?

À combien s’élève le capital décès dont votre famille aura besoin pour garder la tête hors de l'eau financièrement si vous ou votre conjoint venait à décéder ? À combien s’élève le montant dont vous aurez besoin pour payer les droits de succession liés à une donation en Belgique ?


Nous sommes là pour vous aider à estimer ce montant ! N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus et recevoir une simulation personnalisée.


Fds Assurances 📞 068/33.75.00 📨 info@fds-assurances.be www.fds-assurances.be




댓글


bottom of page