• Fds Assurances

L'assurance hospitalisation, un "must" à ne pas négliger !

L'assurance hospitalisation couvre les frais liés à une hospitalisation ainsi que les factures ambulatoires pré et post hospitalisation. Un "must have".

De quoi s'agit-il?

Une assurance hospitalisation vous couvre (ainsi que votre famille) pour les coûts d’une hospitalisation (de jour, de courte ou de longue durée), ainsi que pour les frais ambulatoires liés à cette hospitalisation (analyses et examens médicaux, revalidation, consultations, médicaments).




Pourquoi souscrire une assurance hospitalisation?

L’affiliation obligatoire à une mutuelle assure la couverture de vos soins de santé (visites chez le médecin, séances de kiné, médicaments, interventions chirurgicales, etc.). Mais la mutuelle ne couvre pas tous les frais. Et ils peuvent grimper en cas d’hospitalisation. L’assurance hospitalisation n’est pas obligatoire mais vivement recommandée.


Combien ça coûte?

Beaucoup d'employés bénéficient d’une assurance hospitalisation collective, souscrite par leur employeur. Ces contrats très généreux couvrent en général l'intégralité des frais d'hospitalisation (jusqu'à 300% de suppléments d'honoraires, avec de longues périodes pré et post hospitalisation) sans exclusion. Et surtout, à un tarif très compétitif. Cela s’explique par le fait que les salariés sont assurés en groupe, sans distinction fondée sur leur âge, leur état de santé, et au plus tard jusqu’à leur pension. Or, plus on prend de l’âge plus le risque est élevé, et le coût est à l’avenant.


Ceux qui n’ont pas ou plus la chance d’être assurés dans ce cadre doivent souscrire une police individuelle, qui coûte nettement plus cher.

Les compagnies d'assurances telles que AG Insurance et DKV proposent des assurances hospitalisation. Le tarif dépend notamment de l’âge bien sûr, mais aussi de l’étendue de la couverture (suppléments d’honoraires, périodes pré et post hospitalisation couvertes) et du type de chambre (les suppléments d’honoraires étant uniquement autorisés en chambre individuelle).

SOUSCRIVEZ SANS ATTENDRE UNE ASSURANCE CONTINUITÉ !

Si vous quittez l'entreprise ou si vous êtes licencié , vous pouvez prolonger votre assurance hospitalisation professionnelle sur une base individuelle, à condition d'en faire la demande dans les 30 jours. Vous conserverez une couverture identique, sans questionnaire médical ni stage d'attente. La prime risque en revanche d'exploser - surtout si vous êtes âgé. Pour éviter pareil scénario, vous avez intérêt à souscrire une police d'attente ou assurance continuité qui préfinancera votre assurance hospitalisation individuelle ultérieure. Le jour où vous devrez en contracter une, à 65 ans lorsque vous prendrez votre pension par exemple (c'est souvent l'âge limite!), vous paierez une prime calculée sur la base de l'âge que vous aviez à la souscription de la police d'attente (40 ans par exemple) plutôt que 65. Comme vous aurez alimenté une police d’attente pendant 25 années, vous paierez une prime bien plus faible car sur la base d'un âge "gelé" à 40 ans et l’assureur ne pourra pas refuser de vous assurer en invoquant votre âge ou d'éventuels antécédents médicaux.


En savoir plus sur la police d'attente

Points d'attention

Il faut se soumettre à un questionnaire médical (qui peut donner lieu à des restrictions en matière de remboursement) et respecter un stage d’attente.

Certaines polices prévoient des plafonds, des exclusions (maladies et affections préexistantes, maladies graves), des restrictions (services ou établissements hospitaliers), ainsi qu'un âge limite pour la souscription.

La couverture des suppléments d'honoraires jusqu’à 200% est devenue la norme. Des assureurs ont même "blacklisté" les hôpitaux les plus chers (300%). La couverture reste cependant possible moyennant le paiement d’une surprime ou la prise en charge par le patient de la partie excédentaire.

Les contrats d’assurance hospitalisation prévoient une franchise (annuelle, par hospitalisation…). Certains couvrent aussi les hospitalisations à l’étranger.


Des conseils sur mesure ?

Vous souhaitez souscrire une assurance hospitalisation pour protéger votre famille et/ou vous-même? Contactez-moi, je vous conseillerai avec plaisir en vous proposant la formule qui vous convient le mieux.


Source: L'Echo